L’autophagie, une nouvelle voie d’objectivation pour vos produits : l’autophagie et l’âge !

10 octobre 2018

ENVIRONNEMENT & AUTOPHAGIE

La peau est quotidiennement soumise à différents stress, tels que la pollution, la fumée de cigarette, les UVA, UVB… qui altèrent les cellules.

Ces voies de recyclage/détoxification cellulaire représentent des marqueurs de suivi de l’impact de ces stress sur les cellules.
En effet une 
agression va stimuler ces voies. Un produit protecteur pourra quant à lui éviter la formation de matériel endommagé au sein de la cellule et ainsi limiter l’activation de l’autophagie et de la mitophagie.

Les marqueurs spécifiques sont :
– 
LC3B, protéine centrale de l’autophagie,
– 
P62, substrat principale,
– 
PINK1, marqueur spécifique de la mitophagie.
Des marqueurs additionnels tels que MT1H, AhR, NRF2, HO-1, dosage MDA… peuvent également être étudiés en parallèle pour conforter vos résultats.

ÂGE & AUTOPHAGIE

L’autophagie est l’un des mécanismes de réponse au stress indispensable au bon maintien de l’homéostasie. Activée en réponse à un manque de nutriments ou à l’identification de molécules endommagées, il est impliqué dans les process de survie et de longévité cellulaire mais il également lié à l’âge.

Il est connu que lors du vieillissement une accumulation de matériel cellulaire endommagé a dégrader se produit en parallèle d’une altération des capacités de dégradation des cellules.

Notre équipe a corrélé ces données extraites de la littérature avec notre modèle d’explants et observé une nette diminution de l’autophagie en fonction de l’âge.

Autophagie en fonction de l'âge

Bio Ec Vector

Barbara ROBIN

Chargée de communication scientifique et marketing

Tel : 01 69 41 47 63

@ : b.robin@bio-ec.fr

1 chemin de saulxier – 91160 Longjumeau

Tel : +33 (0)1 69 41 42 21 

 www.bio-ec.fr

Gagnez du temps et retrouvez facilement les méthodes et les prestataires de tests pour valider vos revendications produits.

Preclinical

Clinical

Clinical